Du rififi à l’Est

Les missions de transition sont un levier efficace au service des PME et ETI pour leur transformation à l’international et le dépassement de leurs difficultés. La mission suivante, terminée avec succès par Eurosearch & Associés, en fournit un nouvel exemple. 

L’Entreprise

Créée il y a une quarantaine d’années, cette ETI française conçoit et fabrique des pièces pour les biens d’équipements. Son chiffre d’affaires dépasse les 100 M€. Elle emploie plus de 1 000 personnes sur plusieurs sites en France et à l’international, dont un en Europe de l’Est.

Son Président fondateur souhaite prendre une retraite bien méritée. Il cède la majorité de son capital à un fonds d’investissement qui nomme un nouveau directeur général pour en prendre les commandes opérationnelles. L’entreprise patrimoniale doit se transformer en participation de fonds.

Sa filiale en Europe de l’Est, qui réalise 20 % de son chiffre d’affaires, emploie près de la moitié de ses collaborateurs. Elle sert une clientèle internationale de grands comptes prestigieux. Elle a investi de manière massive pour moderniser son outil de production en réponse à leurs exigences.

Mais cette filiale ne dispose toujours pas d’un contrôle de gestion et d’un reporting fiables qui soient adaptés aux exigences du nouvel actionnaire. Sa trésorerie est assez floue ; son EBITDA encore positif se dégrade.

Son dirigeant régional, en poste depuis plus de 15 ans, n’accepte pas la transformation initiée par le nouvel actionnaire. Il remet sa démission et souhaite partir sans attendre. Très centralisateur, il détient une part essentielle du savoir-faire et exerce un fort leadership sur ses collaborateurs qu’il a tous recrutés.

Son départ fait peser une menace sur la pérennité de l’entreprise. Il faut le remplacer en urgence afin d’assurer la continuité d’exploitation et achever la réorganisation en cours.

Pour réunir toutes les chances de son côté, le directeur général du groupe, soutenu par le fonds d’investissement, décide de se faire accompagner par un dirigeant de transition, expert de ce type de situation. Basé sur site, il devra avoir une bonne pratique de la langue, de la culture et des usages locaux.

Compte à rebours

La France somnole en cette fin d’été, sous les orages du mois d’août.

Jeudi : premier entretien téléphonique avec le DG de l’entreprise

Lundi : rencontre de notre associé expert du secteur avec le DG et son DRH à Paris. Ils élaborent ensemble la feuille de route de la mission

Jeudi : sélection de notre directeur de projet in situ.

Ingénieur français âgé de 45 ans, il exerce depuis plus de 15 ans des responsabilités industrielles en France et en Europe de l’Est. Il vient de terminer une longue mission de direction générale de filiale pour un équipementier. Trilingue (français, anglais et la langue locale), il réside depuis 10 ans dans le pays où il a fondé sa famille.

Lundi : conference call par Skype et présentation de notre équipe au DG. Elle est constituée de notre directeur de projet sur site et de notre directeur de mission, associé d’Eurosearch & Associés, spécialiste de ce type d’opérations industrielles.

Vendredi : accord sur le contrat et démarrage de la mission.

La feuille de route

Prévue pour 4 mois, elle consiste à :

  • assurer la continuité opérationnelle de l’exploitation
  • finaliser la réorganisation industrielle en cours
  • organiser le contrôle de gestion et le reporting
  • réaliser un état des lieux et proposer un plan d’actions
  • accompagner la mise en œuvre du plan retenu.

Le terrain

Comme souvent, des urgences s’imposent au planning initial :

  • une offre d’achat non sollicitée de la filiale doit être traitée d’emblée (data room, présentations, etc). Elle n’aboutit pas mais elle permet au directeur de projet de prendre connaissance de la réalité de la filiale
  • certaines opérations contestables entre la France et sa filiale sont découvertes et précipitent le départ du Président fondateur du groupe
  • les systèmes d’information de la filiale sont bloqués faute d’avoir les codes d’accès emportés par le dirigeant précédent.

Ces trois imprévus sont résolus dans les deux premières semaines.

La mission de transition se déroule alors conformément à la feuille de route et au calendrier, à la grande satisfaction des actionnaires. Au bout des quatre mois, notre directeur de projet est recruté comme Directeur régional et mandataire social de la filiale.

Conclusion

La crise a été surmontée de manière réactive et efficace. Une forte valeur ajoutée a été apportée à la filiale et au groupe par une équipe soudée, constituée par :

  • le directeur de mission d’Eurosearch & Associés basé à Paris, expert de ce type d’opérations qui supervise et soutient à distance
  • le directeur de transition in situ, intervenant opérationnel aguerri, qui, soutenu, n’est jamais seul face aux difficultés.

Ce mode de fonctionnement permet de mobiliser toute l’intelligence collective d’Eurosearch & Associés pour faire face à des situations critiques et réussir les transformations.

Retour