EDITO : La transformation en marche dans les PME/ETI

Photo MP 2Notre 6ème baromètre avec Opinionway traite de la perception des Ressources de Management dans les PME/ETI mais aussi de leur transformation.

Ces entreprises font preuve depuis quelques mois d’un net regain de confiance. En effet, 47 % d’entre elles ont « musclé » leurs équipes de direction au cours des 6 derniers mois soit + 9 points par rapport à notre baromètre de juin 2015. Et cette fermeté ne se dément pas puisque 48 % (+ 5 points par rapport au même baromètre) envisagent de consolider encore leurs ressources de management.

Ce renforcement se traduit toujours prioritairement par de la mobilité interne (39 %), mais aussi par des recrutements externes (qu’ils soient dans la durée ou en ayant recours à des solutions dans l’urgence), globalement stables depuis juin 2015 (20 %) mais en forte hausse par rapport à juin 2014 (+6 points).

Ces entreprises sont engagées dans une bonne dynamique puisque 37 % vont se transformer dans  les 12 prochains mois avec un écart significatif pour celles  de plus de 100 M€ de CA (60 %). Pour ces dernières, les 4 moteurs de cette transformation sont par ordre décroissant les concurrents internationaux, l’arrivée de nouveaux produits, les changements réglementaires, un risque d’ubérisation (21 %). Ce dernier risque n’aurait probablement pas été cité il y a deux ans et devrait prendre plus d’importance dans les mois à venir. Personne ne peut plus rester spectateur de l’évolution numérique du monde. Toutes nos entreprises vont être entrainées dans la vague.

Cette transformation s’applique à 5 domaines : en priorité l’organisation (74 % des réponses) mais aussi les nouveaux produits (68 %), la digitalisation des process (56 %), une réflexion sur le changement de business model, plus de développement international.

La transformation concerne enfin prioritairement 6 fonctions avec un score supérieur à 50 % : le commerce et la distribution, les systèmes d’information, la production, le marketing, la logistique, les ressources humaines.

En cette période préélectorale majeure pour notre pays, se pose toujours la question récurrente d’un éventuel ralentissement des affaires lié aux échéances politiques.

Nous gageons que l’horizon des actionnaires et des dirigeants d’entreprises est plus large et que leur timing est découplé des échéances politiques strictement françaises. La dynamique de la transformation dans les entreprises ne devrait donc pas ralentir dans les prochains mois. Nous sommes résolument aux côtés des dirigeants pour les aider à réussir.

Marc Pagezy
Président Eurosearch & Associés

Retour