ETI. Le capital ça se gère… comme le reste