Le CTO, chef d’orchestre de la transformation