Les dangers d’une relève managériale mal préparée dans les PME et les ETI (Avril 2016)

bandeau-titre-eurosearch

ÉDITO

Les dangers d’une relève managériale mal préparée

MarcPagezyl-edito-video2b

 La nouvelle édition de notre baromètre avec Opinionway traite de la Relève managériale dans les PME et les ETI.

A la question de savoir si celle-ci constitue un enjeu maintenant ou prochainement, 60 % des dirigeants en général répondent par la négative, 75 % dans les entreprises familiales, 58 % dans les entreprises détenues par un fonds d’investissement.

Ce niveau élevé de réponses négatives nous interpelle quand nous savons à quel point une relève managériale non préparée peut remettre en cause la pérennité de l’entreprise. Nous avons tous le souvenir d’entreprises connues qui ont subi de graves difficultés ou ont disparu faute d’avoir su traiter cet enjeu.

La culture d’opérationnalité des ETI les retient de créer des équipes spécialisées de risk management dont la mission est de traiter sereinement ce sujet dans la revue de cartographie des risques de l’entreprise.

La difficulté d’aborder ce sujet sereinement est probablement une des clés d’explication de ce taux élevé de réponses négatives car dans notre imaginaire, la relève managériale concerne en premier chef le remplacement du dirigeant et son après. Un sujet rempli d’affectivité.

La préparation de la relève est en fait plus large que le simple remplacement du dirigeant ; elle comprend aussi l’équipe exécutive. Des occasions régulières se présentent dans la vie des entreprises pour commencer à traiter de cette question. Citons 3 exemples.

Le travail sur un nouveau plan stratégique à 5 ans conduit naturellement à s’interroger sur l’organisation de l’entreprise pour le mettre en œuvre. Une alerte de santé rappelle à l’ordre les dirigeants sur la nécessité de structurer et renforcer le niveau de leur équipe de direction. La réflexion sur l’amélioration du fonctionnement du conseil permet aussi d’aborder in fine ce sujet.

Ces exemples montrent qu’il est possible de travailler sur la préparation de la relève managériale de manière sereine et hors de toute logique réactive résultant du simple départ d’un membre de l’équipe de direction (mise en avant par 67 % des dirigeants interrogés).

En travaillant sur la relève managériale, les actionnaires et les dirigeants que nous rencontrons témoignent de leur confiance en l’avenir, comme la Relève des 200 défricheurs récemment mise à l’honneur par le journal Les Echos.

Marc Pagezy

Président et Partner Eurosearch & Associés

filet

CAS CLIENT

Le management de transition au secours de la relève managériale.
Le cas d’une ETI familiale française leader dans le prêt-à-porter féminin haut de gamme

visuel-cas-client2

Préparer sa relève tout en veillant au maintien de la rentabilité et à la poursuite du développement de l’entreprise est le dilemme permanent auquel est souvent confronté le Dirigeant fondateur et principal actionnaire d’une ETI familiale.
Assurer cette relève managériale nécessite du temps et de la sérénité alors que la pression opérationnelle n’en laisse guère…
La mise en place d’une mission de Direction Générale de Transition permet de s’en donner les moyens…

bt-lire-la-suite

filet

SECTEUR A LA LOUPE

La voie étroite de la gouvernance du monde associatif

visuel-zoom-sur

Nous avions tous été abasourdis par les révélations qui avaient suivi l’affaire du sang contaminé au début des années 1990 puis celles de l’ARC en 1999. Elles mettaient notamment en exergue l’opacité des systèmes de gouvernance dans le secteur associatif.

Et voilà que le monde du sport et précisément celui du football et des Jeux Olympiques est aujourd’hui pointé du doigt. Mais à bien y réfléchir, est-ce la fraude et les malversations elles-mêmes qui choquent le plus, ou qu’un système censé défendre des valeurs universelles se soit à ce point perverti pour les cautionner ? Alors que le monde associatif commençait à peine une transformation inéluctable que la crise lui imposait, le voilà obligé de mettre les bouchées doubles pour surmonter la suspicion dont il fait désormais l’objet…

filet

RETOURS D’EXPERIENCE

de cas de relève managériale

itw02

filet

BREVES ACTU

Actualités d’Eurosearch & Associés

Eurosearch & Associés ouvre un bureau à Casablanca

 

casa3

Le bureau de Casablanca, qui couvrira l’Afrique et le Moyen-Orient, aura pour vocation d’accompagner la croissance des clients du cabinet dans la région, mais aussi d’apporter son savoir-faire aux groupes marocains et africains dans leurs enjeux notamment de croissance et de transformation. Le cabinet souhaite en effet aider les entreprises implantées sur la zone à renforcer leurs équipes de direction et à répondre aux besoins managériaux des filières industrielles, notamment dans l’automobile, l’aéronautique, le textile et l’offshoring.

bt-lire-la-suite

filet

REVUE DE PRESSE

Les Partners d’Eurosearch & Associés dans la presse

presse
Place aux femmes dans les comités exécutifs !
AGEFI Hebdo 10 mars 2016

Vers la convergence du commerce numérique et physique
LSA – 11 février 2016

Les ETI et la parité dans les Conseils d’administration
LaTribune.fr – 26 février 2016


filet

Baromètre Eurosearch & Associés

La relève managériale insuffisamment préparée par les entreprises françaises : un enjeu majeur de déstabilisation pour le management

barometre2
Eurosearch & Associés dévoile la cinquième édition de son Baromètre semestriel consacré à la relève managériale (Directions exécutives & Boards). Celui-ci montre que la relève managériale est majoritairement absente de l’agenda des dirigeants de PME ETI et que peu d’actions sont prévues.

> Consulter le communiqué de presse
> Visionner l’analyse de Marc Pagezy

 

 

 

filet

Tour d’horizon des Ressources de Management

Enquête : Rapport du Haut Conseil à l’égalité pour les Hommes et les Femmes

loupe
Le HCEfh appelle les pouvoirs publics à s’organiser et les entreprises à accélérer le pas pour atteindre le seuil minimum légal de 40% de femmes dans les conseils en 2017.

Dans son rapport remis le 10 février dernier aux ministres en charge des droits des femmes, il met également en lumière les changements positifs impulsés par la loi dans le recrutement des administratrices. La France est ainsi la meilleure élève de l’Union européenne pour la parité dans les entreprises les plus capitalisée avec plus de 30% de femmes dans les conseils d’administration ou de surveillance des entreprises du CAC 40.

Mais la performance est bien plus faible dans les entreprises non cotées, avec 14,2 % de femmes dans les conseils de surveillance ou d’administration. Cinq ans après la promulgation de la loi, elles ne remplissent pas l’objectif intermédiaire, qui était de 20 % en 2014. Le rapport souligne également que peu de femmes occupent des postes de présidence de conseil ou de direction générale. Elles représentent entre 5 % et 6 % des dirigeants d’entreprise.

Consulter le rapport : http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/hcefh_rapport_parite_eco_20160115-par-019.pdf

filet

Parution du sixième rapport sur les entreprises faisant référence au code de gouvernance MiddleNext

cles

Dans le cadre de son Institut de recherche, MiddleNext a confié à l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE/EMLYON) l’analyse des entreprises qui se sont référées à son code de gouvernance pour l’exercice 2014. Pour la sixième année consécutive, le nombre d’entreprises se référant au code augmente pour atteindre 192 entreprises. Ce rapport permet d’appréhender les caractéristiques, les systèmes de gouvernance et les problématiques que le code peut permettre de résoudre.

http://www.middlenext.com/IMG/pdf/16_03_07_rapport_sur_les_entreprises_ref_code_Middlenext_VF.pdf

Retour