Au Maroc, Renault a ouvert la voie aux autres constructeurs