Les Etats dans la mondialisation (Octobre 2013)

ÉDITO

marc

Les Etats dans la mondialisation

La réflexion pour améliorer les règles de gouvernance des entreprises est permanente.

Celle sur la bonne gouvernance des Etats à l’heure de la mondialisation est plus rare. Il faut saluer le récent livre peu banal « Gouverner au XXIe siècle ». Ses auteurs s’interrogent sur l’efficacité comparée des grands modèles de gouvernance, les Etats-Unis pour l’Ouest et la Chine pour l’Est.

Les économies occidentales ont fermé des usines de manière massive et transféré des emplois industriels depuis 40 ans, sans que les Etats n’arrivent ni à anticiper ni à reconvertir leur main d’œuvre de manière réellement efficace.

Les pays occidentaux sont handicapés par le dévoiement de leur gouvernance. Dans des  démocraties libérales devenues consuméristes, les hommes politiques rythment leurs activités sur l’état de l’opinion et le calendrier électoral, le court terme rendant très difficile les décisions nécessaires pour le long  terme.

Il en va tout différemment du modèle chinois, qualifié de « mandarinat moderne éclairé ». Hérité du confucianisme, il a pour vertu de s’inscrire dans un temps long. Il permet d’assurer les transformations nécessaires créatrices de richesse et d’emploi.

Pouvons-nous encore nous rassurer en pensant que le modèle actuel de l’Ouest, à vocation universelle, finira par insuffler plus de libertés politiques dans les pays de l’Est, et par rééquilibrer le basculement actuel de l’économie mondiale ?

Heureusement, la gouvernance de l’Europe évolue. La validation des budgets nationaux par la Commission Européenne devrait progressivement permettre de mener les réformes de structure que les élus français diffèrent depuis la première rupture de la mondialisation, la crise du pétrole de 1973.

Espérons que nos entreprises retrouveront ainsi un pays plus compétitif pour faire face à la concurrence mondiale.

Marc Pagezy Partner et Président Directeur Général

filet

ACTUALITES

Data room et Ressources de management

Octobre 2013

Data-room-et-Ressources-de-management_banniere_offre

Dans un projet d’acquisition, les ressources de management d’une cible sont sans doute un des aspects les plus difficiles à aborder, pour des raisons tour à tour psychologique ou juridique. Eurosearch & Associés propose une approche pragmatique sur cet enjeu clé d’un dossier d’investissement.

filet

TENDANCES

La lame de fond digitale

Octobre 2013

La-lame-de-fond-digitale_banniere_offre

Quel que soit leur secteur d’activité, les entreprises qui sont passées à l’ère du numérique sont souvent plus rentables et mieux valorisées que leurs concurrentes. Forts de ce constat, nous nous sommes interrogés sur les conditions d’une mutation réussie et l’impact sur les organisations.

filet

TEMOIGNAGES

La gouvernance vue de la Chine

Octobre 2013

La-gouvernance-vue-de-la-Chine_banniere_offre

Les managers occidentaux chargés de la gouvernance de filiales chinoises sont confrontés à de profondes divergences culturelles entre le management à la chinoise et à l’occidentale. Certains parlent d’incompatibilités et de blocages incontournables. Les expériences réussies montrent qu’il s’agit d’abord de comprendre une différence d’approche et de méthodes.

filet

BRÈVES

Un abri anti-numérique pour les entreprises ?

Octobre 2013
Le point de vue d’Henri de Bodinat, « pour les entreprises, l’abri anti-numérique n’existe pas », paru dans Les Echos du 8 octobre, dresse un bref panorama des transformations provoquées par Internet dans les business models de tous les secteurs de l’économie.

filet

BRÈVES

Dix propositions pour les entreprises familiales

Octobre 2013
L’Institut Montaigne et l’ASMEP-ETI ont fait paraître en septembre 2013 dix propositions pour favoriser le développement des entreprises familiales reconnues comme des acteurs clés de la croissance et de l’emploi.

filet

BRÈVES

« Gouverner au XXIe siècle »,

Octobre 2013
Livre publié chez Fayard en mai 2013 compare les modes de gouvernement entre l’Est et l’Ouest et nous interroge sur la voie pour notre propre pays dans un monde de compétition et de crise économique.

Retour