Quelles tendances pour le coaching d’équipe en 2018?

Le coaching en entreprise, apparu à l’aube des années 1980 dans les pays anglo-saxons, n’a cessé de croître au niveau international pour atteindre le chiffre d’affaires record de 2,5 Milliards d’USD, dont 890 Millions d’USD en Europe de l’Ouest, selon la dernière étude de l’ICF International Coach Federation en 2016.

Il atteint en 2018 un chiffre d’affaires estimé à 450 Millions d’Euros en Allemagne et près de 100 Millions d’Euros en France.

Ce développement considérable a induit la professionnalisation de l’approche avec notamment l’établissement de démarches qualité, tant de la part des prestataires que de celle des clients. La professionnalisation de la branche, attentive désormais à la certification des coachs d’équipe et à leurs expériences dans des environnements variés, permet de compter à court et moyen terme sur une différenciation réelle et une structuration du marché.

Comment le coaching d’équipe répond-il aux contextes de transformation des entreprises en 2018 ?

Le coaching d’équipe sert avant tout l’accompagnement du changement. C’est une des réponses pertinentes aux besoins des entreprises, en complément du coaching individuel de dirigeant(s), du conseil d’expert et des revues de management qui permettent avant tout de mener des opérations de diagnostic.

Sur la base de ces diagnostics, ou ex nihilo, le coaching d’équipe permet aux dirigeants de travailler en équipe une démarche qui va accélérer l’atteinte des résultats escomptés, voire d’affiner la stratégie.

Quelles sont les équipes qui optent pour cet accompagnement ?

Ce sont essentiellement :

  • Les équipes de direction
  • Les équipes projet
  • Les équipes multiculturelles
  • Les équipes pluridisciplinaires

dans les contextes suivants :

  • Gestion d’une crise, commerciale, financière, ou induite par une OPA
  • Accompagnement de la croissance
  • Préparation d’une fusion ou d’un changement d‘actionnaires
  • Préparation de la relève managériale

pour des enjeux comme :

  • Apprendre à travailler ensemble
  • Susciter l’intelligence collective pour plus de coopération
  • Développer la performance commerciale
  • Accompagner une équipe bi- ou multiculturelle
  • Mettre en place un Comité de Direction
  • Renouveler et adapter une nouvelle culture d’entreprise
  • Transformer la diversité culturelle (métiers, organisation, nationalités) en levier de performance
  • Accompagner les équipes fonctionnant à distance
  • Redéfinir l’ADN de l’entreprise avant l’arrivée d’un nouveau dirigeant

Comment se réalise une action de coaching d’équipe ?

Chaque intervention de coaching d’équipe est spécifique car le déroulement d’une intervention dépend des réponses apportées par l’équipe, et l’idée même d’une intervention type est antinomique à la démarche.

Néanmoins, cette intervention s’appuie sur une démarche structurée. Elle associe le(s) dirigeant(s) et se déroule sur une période courte de 3 à 4 mois, à raison de 4 à 6 jours d’intervention sur place.

L’intervenant va permettre à l’équipe de confronter ses besoins de changement à la réalité quotidienne et à son environnement. Il va également explorer les attentes entre les membres de l’équipe et leur permettre de négocier ces attentes au profit des objectifs qu’ils auront partagés. La démarche va garantir leur plein engagement à collaborer pour les atteindre.

Quels sont les clients du coaching d’équipe en 2018 ?

Le coaching d’équipe, pour lequel optent tant les ETI, les PME, les grands groupes ainsi que les services publics et parapublics, les entreprises semi-publiques, n’est réservé ni à un secteur ni à un type d’organisation spécifique.

C’est sa démarche qualitative, ni procédurale ni industrialisable en soi, privilégiant le sur-mesure, qui plait.

L’intervention ne s’improvise pas et requiert la capacité et l’expertise d’un coach d’équipe à accompagner les équipes vers leurs objectifs, dans le respect de l’ADN et de leur culture d’entreprise, et à le faire en bon « compagnon de route », avec elles, sur une durée courte.

Un exemple de cas client

Pour un exemple de coaching interculturel d’une équipe franco-allemande, voir notre cas client

Conclusion

Avec la globalisation des échanges, dans un monde complexe et incertain, la direction des entreprises est sans cesse repensée pour répondre aux exigences d’agilité et d’innovation.

Dans ce contexte, le coaching d’équipe se dessine comme une réponse infiniment pertinente aux enjeux de performance.

Elle est de plus en plus perçue par les équipes de direction comme une démarche qui va leur permettre d’accélérer l’atteinte des résultats, et aura également un effet d’entrainement sur les autres départements.

Enfin, c’est en premier lieu l’entreprise toute entière qui en profitera, en apprenant avec ses équipes à adapter sa culture et sa stratégie « en marchant ».

Frédérique Genton
Partner

Retour